Mot de passe perdu ?

AccueilCompétitionspar équipes › 2012/2013

2012/2013


N4, ronde 7 : Sautron 3 - Challans : 3-3 (07/04/2013)

Match nul de Challans à Sautron (3-3) pour la denrière ronde de N4. L'Echiquier Challandais termine ainsi 6e et assure son maintien pour la 2e saison consécutive !

Club d'échecs de Sautron (moy. elo : 1695) - L'Echiquier Challandais (moy. elo : 1692) : 3-3

PRIMEL Dominique (1988) - NICOLLEAU Mathias (1959) : X-X

KERVADEC Jean (1690) - MOLLE Stéphane (1870) : 0-1

AUDOUBERT Jean (1680) - LESAGE Nicolas (1750) : 1-0

LEFEVRE Bernard (1731) - PIZZO Simon (1708) : X-X

MARTINEAU Alain (1727) - DURAND Julien (1800) : 0-1

EMERIAU Guy (1723) - FERMEN Guy (1513) : 1-0

GARNIER Vivien (1561) - CLERC Loup (1490) : 1-0

METAYER Manuel (1460) - MACE Michel (1450) : 0-1

 

N4, ronde 6 : Challans - La Roche-sur-Yon (10/02/2013)

Après la victoire ô combien décisive obtenue deux semaines plus tôt à Trignac, les Challandais devaient tenter aujourd'hui de faire la passe de deux. La tâche ne s'annonçait cependant pas aisée face à l'équipe yonnaise, confortablement installée dans le haut de tableau.

Certes, nos adversaires n'avaient déjà plus grand-chose à jouer dans ce championnat, ayant perdu leur match au sommet contre le leader. Cependant, l'équipe qu'ils alignaient était bien supérieure sur le papier à celle proposée par les locaux, puisque les Yonnais étaient favoris sur 7 des 8 échiquiers.

Les choses tournaient d'ailleurs rapidement à l'avantage des visiteurs : au 2e échiquier, Stéphane se trompait dans l'ouverture, et son adversaire développait une forte attaque irrésistible qu'il ne tarda pas à convertir en gain. L'égalisation vint cependant rapidement, grâce à Simon qui, par un astucieux sacrifice de pièce cntre le Roi adverse laissé au centre, désorganisait totalement le plan de jeu de son adversaire, qui se trompait immédiatement et, allant se retrovuer avec au mois une pièce nette en moins, résignait sur le champ.

Ces deux premières parties s'étaient conclues assez rapidement, et celles encore en cours n'en étaient encore qu'au sortir de l'ouverture.

Guy, avec les Noirs, obtint une position très favorable, avec de belles perspectives d'attaques à l'aile Roi face au monarque adversaire particulièrement vulnérable sur cases blanches, mais malheureusement commit une bourde tactique lui faisant perdre sa Dame et la partie, ce qui s'avérait domage pusique la partie semblait prometteuse et que le match s'annonçait serré.

Au 7e échiquier, face à l'est-indienne de son adversaire, Michel finit par céder face à la déferlante de pions noirs sur l'aile-Roi et à l'attaque de son adversaire sur son roque, et, se retrouvant à l'issue du milieu de jeu avec une pièce en moins, dut aussi abandonner.

La Roche-sur-Yon menait alors 3-1, mais les positions sur les autres échiquiers laissaient encore beaucoup d'espoir aux Challandais.

Après avoir très mal négocié son ouverture, Loup put renverser la situation dans le milieu de jeu et s'acheminer vers une finale supérieure, avec un pion de plus, et une plus grande activité des pièces. Au 1er échiquier, Mathias réussit à implanter un fort Cavalier en d6, puis à infiltrer sa Dame dans le camp adverse, menaçant tant les pions noirs que le Roi, et ramena le score à 2-3. Peu après, Loup convertissait lui aussi finalement son avantage en gain, ramenant les deux équipes à égalité.

Le match tournait ainsi en faveur des Challandais, puisque sur les deux échiquiers restants, Nicolas et Julien disposaient tous d'eux d'un pion supplémentaire. Nicolas permit cependant à son adversaire de se dégager de la pression et d'obtenir suffisamment d'activité pour ses pièces pour forcer la nulle, mais Julien put entrer dans une finale Fou contre Cavalier, avec toujours son pion de plus, et une pièce mineure largement supérieure à son adversaire, et apporta finalement aux Challandais le point de la victoire.

Les Challandais s'imposent donc finalement 4-3, assurant du même coup, grâce à cette 2e victoire, leur maintien et gagnant même une nouvelle place au classement du championnat, en s'emparant de la 6e place, qu'il faudra désormais défendre lors du prochain et dernier match contre Sautron, 7e.

L'Echiquier Challandais (moy. elo : 1693) - Cercle Echecs La Roche-sur-Yon (moy. elo : 1760) : 4-3

NICOLLEAU Mathias (1961) - WABANT Pascal (2049) : 1-0

MOLLE Stéphane (1870) - GALLOIS Jérôme (1997) : 0-1

LESAGE Nicolas (1750) - RABILLER Nicolas (1881) : X-X

DURAND Julien (1800) - VIOLEAU Jean-Luc (1895) : 1-0

PIZZO Simon (1702) - LIMOUSIN Eric (1795) : 1-0

FERMEN Guy (1518) - GOMOT Timothée (1440) : 0-1

MACE Michel (1450) - LAPERSONNE Patrick (1522): 0-1

CLERC Loup (1490) - DESCAMPS Serge (1503) : 1-0


N4, ronde 5 : Trignac -  Challans (27/01/2013)

L'Echiquier Challandais jouait ce dimanche un match décisif pourle maintien contre Trignac, situé juste devant au clasement : avec une victoire, les Challandais passeraient devant leurs adversaires du jour au classement, tandis qu'avec tout autre résultat, il resteraient derrière et seraient pratiquement condamnés à la dernière place et à la relégation. L'enjeu était donc de taille !

Pour ce match ô combien important, l'équipe challandaise pouvait compter sur le retour au 2e échiquier de Stéphane, qui fut d'ailleurs le premier à finir sa partie, arrachant avec un peu de chance une partie nulle par échec perpétuel dans une position fort compromise. Un bon résultat cependant, puisqu'il rendait près de 200 points elo à son adversaire. Les choses ne se passaient pas trop mal non plus sur les autres échiquiers, puisque Guy s'emparait de la Dame avderse, Simon obtenait une positon très avantageuse au sortir de l'ouverture, Julien avait un pion de plus et faisait le dos rond face à l'attaque adverse. Seul Loup semblait en difficulté, avec un Fou et une Dame harcelés par les pièces noires.

Les pronostics n'allaient cependant pas tarder à être déjoués. Si Julien parvenait à enrayer l'attaque adverse et à remporter peu après la victoire, offrant le premier point aux Challandais ; Simon tentait de profiter de son avantage en cherchant le mat avec un sacrifice de Cavalier, mais celui-ci s'avérait en fait incorrect, et avec une pièce de moins, il devait finalement s'incliner. Au 8e échiquier, Loup parvenait à se sortir du traquenard adverse en sauvant toutes ses pièces, mais Guy, trop sûr de la victoire après l'avantage acquis, perdait totalement le fil de la partie, perdait le matériel supplémentaire et finalement la partie.

Dans le même temps, au 1er échiquier, Mathias s'imposait avec les pièces noires, punissant son adversaire d'avoir empoché un pion interdit par une attaque de mat, tandis que Michel devait s'incliner en finale Cavalier contre Fou avec un pion de moins. Loup, avec une pièce de plus, parvenait finalement à gagner la partie, redonnant le matériel suppémentaire pour permettre à un pion passé d'aller à Dame sans que le Roi adverse ne puisse plus le rattraper.

Ne restait plus que Nicolas, engagé dans une finale Dame + Cavalier contre Dame, avec quelques pions de chaque côté. En manque de temps, Nicolas préférait échanger les Dames, manquant un gain rapide, et la partie continuait encore, mais finalement à l'avantage du Challandais, qui put conserver son unique pion, éviter le pat, et sacrifier au bon moment son Cavalier pour dévier le dernier pion adverse de son seul pion et le pousser ainsi à  Dame.

Au bout de la journée, le match tournait donc finalement à l'avantage des Challandais, qui s'imposent 4-3, passant du même coup devant leurs adversaires du jour et pouvant de nouveau croire au maintien !

Trignac Echecs (moy. elo : 1673) -  L'Echiquier Challandais (moy. elo : 1694) : 3-4

MICHEL Jacques (2010) - NICOLLEAU Mathias (1969) : 0-1

CHARPENTIER Philippe (2067) - MOLLE Stéphane (1870) : X-X

CREMET Nicolas (1630) - LESAGE Nicolas (1750) : 0-1

ESSEUL Julian (1650) - PIZZO Simon (1702) : 1-0

TASCON Cédric (1610) - DURAND Julien (1800) : 0-1

TASCON Claire (1560) - FERMEN Guy (1518) : 1-0

MORAND Matthieu (1510) - MACE Michel (1450) : 1-0

KOLENDOWICZ Udo (1343) - CLERC Loup (1490) : 0-1


N4, ronde 4 : Challans - Carquefou (13/01/2013)

Les Challandais entamaient la nouvelle année avec un match difficile à négocier, à savoir la réception de Carquefou, l'une des plus fortes équipes du championnat.

Si les choses tournaient rapidement au vinaigre pour Pascal, Loup, et Guy, les parties étaient très équilibrées sur les autres échiquiers. Nicolas s'emparait d'une forte initiative grâce à un pseudo-sacrifice de pièce dès l'ouverture, et restait avec un matériel supérieur qui contraignait rapidement son adversaire à l'abandon. Ailleurs, Michel disposait d'un bon avantage, avec un pion de plus et une forte initiative, Julien bénéficait d'un avantage d'espace avec les Noirs, la partie de Mathias était très équilibrée, et Simon se sentait quelque peu à l'étroit.

Malheureusement encore, tout tourna au désavantage des Challandais. Simon sacrifia une pièce pour libérer son jeu, mais il ne put récupérer que deux pions pour la pièce, ce qui s'avéra insuffisant, et il dut rendre les armes. Dans un zeitnot réciproque avec son adversaire, Julien dut constater qu'il était tombé au temps. Dans la même situation, Mathias perdit un pion et, avec seulement quelques secondes à la pendule, dut également résigner. Enfin, Michel manqua une simplification gagnante et fut finalement victime d'une petite pointe tactique lui faisant perdre tout son avantage et la partie.

1-7, le score est sévère au vu du match, mais doit être accepté.

Les Challandais n'auront pas d'autre choix que d'aller chercher la victoire lors du prochain match, à Trignac, contre un concurrent direct pour le maintien.

Challans (moy. elo : 1647) - Carquefou (moy. elo : 1847)  : 1-7

NICOLLEAU Mathias (1969) - DUBOIS Pierre (2061) : 0-1

DURAND Julien (1800) - DELALANDE Thierry (2064) : 0-1

LESAGE Nicolas (1750) - TORRALBA Michel (1981) : 1-0

PIZZO Simon (1702) - MOREAU Fabien (1845) : 0-1

FERMEN Guy (1518) - NOUHAUD Laurent (1786) : 0-1

CLERC Loup (1490) - BROIN Christian (1746) : 0-1

MACE Michel (1450) - PICHOT Oswald (1637) : 0-1

CHIPOT Pascal (1499) - DELHOMMEAU Jérémy (1655) : 0-1


N4, ronde 3 : Challans - Aigrefeuille (09/12/2012)

L'Echiquier Challandais recevait l'équipe d'Aigrefeuille pour la 3e ronde de Nationale 4, dans un match où les visiteurs partaient favoris.

Malgré les efforts des Challandsais, la logique fut respectée, et  Aigrefeuille remporta le match 5-2. Notons cependant, côté challandais, les victoires de Mathias et Julien, aux deux premiers échiquiers, et la nulle de Simon au 4e.

Prochain match le 13 janvier 2013 contre Carquefou. Espérons que la nouvelle année réussisse mieux au Challandais !

L'Echiquier Challandais (moy. elo : 1662) - Echqiuier de Sèvre et Maine (moy. elo : 1772) : 2-5

NICOLLEAU Mathias (1969) - BOURE Hugo (1969) : 1-0

DURAND Julien (1820) - BIORET Denis (1809) : 1-0

LESAGE Nicolas (1750) - ROSER Lionel (1829) : 0-1

PIZZO Simon (1702) - FRETEL Didier (1772) : X-X

FERMEN Guy (1518) - MEUNIER Thomas (1698) : 0-1

CLERC Loup (1530) - DELORME Didier (1764): 0-1

MACE Michel (1510) - MEDDAHI Tristan (1674) : 0-1

CHIPOT Pascal (1499) - JOUDELAT Philippe (1665) : 0-1

 

N4, ronde 2 : Fontenay-le-Comte - Challans (18/11/2012)

L'équipe challandaise se déplaçait à Fontenay-le-Comte pour la 2e ronde de Nationale 4, pour un match qui s'annonçait a priori équilibré.

Mais, dès le matin, avant même le début de la rencontre, Pascal devait renoncer au voyage, s'avouant vaincu face aux premiers virus de l'hiver. C'est donc déjà handicapés d'un point que partaient les sept rescapés, pour un long déplacement qu'ils allaient regretter.

Rapidement, en effet, les choses tournaient à l'avantage des locaux. Guy, dont le Roi était resté au coincé, subissait une forte attaque de son adversaire, qui s'emparait d'une pièce, puis de la partie. Loup manquait une tactique élémentaire en permettant à son adversaire de placer un mat du couloir. Michel, entré dans une finale égale, laissait malencontreusement son adversaire lui prendre une pièce, et devait donc s'incliner.

Tous les espoirs de victoire s'étaient déjà envolés, mais ce n'était pas fini. L'adversaire de Simon sut conserver le pion gambité, puis en gagna un second, et finalement un autre, certes au prix d'une qualité, mais pouvait entrer dans une finale facilement gagnante - et gagnée. Fontenay menait ainsi 5-0 et s'assurait du match.

Nicolas, essant de forcer la décision en fin de partie, se retrouva à son tour dans une finale complètement perdante, mais son adversaire manqua le coche, et dut concéder la nulle - évitant à l'équipe challandaise une déroute totale. En effet, aux deux premiers échiquiers, Julien, puis Mathias, obtenaient tous deux une position gagnante en finale, mais, en manque de temps, manquaient tous deux le coup gagnant, et devaient finalement s'incliner.

La journée s'achève ainsi sur une lourde défaite 0-7, appelant un sursaut impératif lors du prochain match contre Aigrefeuille.

Club d'Echecs Fontenay-le-Comte (moy. elo : 1690) - l'Echiquier Challandais (moy. elo : 1686) : 7-0

GROLLEAU Matteo (1753) - NICOLLEAU Mathias (1969) : 1-0

STOSIC Dean (1772) - DURAND Julien (1820) : 1-0

DAVIET Bertrand (1749) - LESAGE Nicolas (1750) : X-X

LAMBERT Thomas (1634) - PIZZO Simon (1702) : 1-0

ALLAIN Frédéric (1703) - FERMEN Guy (1518) : 1-0

VIEL Jean-Marc (1638) - CLERC Loup (1530) : 1-0

GROLLEAU Emmanuel (1578) - MACE Michel (1510) : 1-0

DAVIET Stéphane (1410) - CHIPOT Pascal (1499) : 1-F

 

N4, ronde 1 : Challans - La Bruffière (14/10/2012)

Pour le 1er match d'interclubs de la ssaison, l'Echiquier Challandais recevait aujourd'hui l'équipe de La Bruffière, emmenée par le Maître Fide Y. Berthelot. La tâche s'annonçait difficile pour les Challandais, dont la moyenne elo était de 100 points inférieure à celle de leurs adversaires, mais pas impossible.

Le début de match tournait cependant rapidementà l'avantage des visiteurs. Au bout de trois heures de jeu, ceux-ci menaient déjà 3-0, après des victoires logiques aux échiquiers 1, 7 et 8. Le résultat était néanmoins loin d'être acquis puisque dans les parties encore en cours, Michel et Guy avaient chacun une pièce de plus que leur adversaire, et Simon et Nicolas disposaient d'un avantage positionnel confortable, qu'ils concrétisèrent peu après, ramenant le score à 2-3.

Las, les choses se compliquaient par ailleurs, puisque Julien devrait entrer dans une finale de Tour et Dame avec un pion de moins, tandis que Guy ne parvenait pas à sauver sa pièce de plus. Et finalement, Michel, à deux doigts de la victoire, commettait malencontreuseent une erreur tragique qui précipitait son abandon. Le sort du match était dès lors plié, puisque Julien n'avait aucune chance réaliste de gain, et devait même finalement s'incliner lui aussi. Le dernier des mohicans, Guy, parvint finalement qsuant à lui à réduire le score en sconvertissant en gain une finale légèremet supérieure.

La saison commence donc par une 1e défaite qui laissera beaucoup de regrets quant au déroulement du match, mais qui peut laisser espérer de meilleurs choses pour la suite, à vérifier dès la deuxième ronde qui verra l'Echiquier Challandais aller défier l'équipe de Fontenay-le-Comte.

L'Echiquier Challandais (moy. elo : 1662) - Club d'Echecs de La Bruffière (moy. elo : 1766) : 3-5

NICOLLEAU Mathias (1969) - BERTHELOT Yannick (2306) : 0-1

DURAND Julien (1820) - BERTHELOT Maëva (1787) : 0-1

PIZZO Simon (1702) - BERANGER Thierry (1752) : 1-0

LESAGE Nicolas (1750) - LIVET Florian (1677) : 1-0

FERMEN Guy (1518) - POPOV Boris (1657) : 1-0

MACE Michel (1510) - PINEAU Mickaël (1700)

CLERC Loup (1530) - CHAILLOU Stéphane (1754) : 0-1

CHIPOT Pascal (1499) - VAN DEN BRINK Michel (1499) : 0-1

 

Actualités

L'équipe se maintient en R1 pour la prochaine saison! 02 avr. 2017

Soyez nombreux à nous rejoindre pour la saison 2018.

Championnat de France 18 févr. 2017

Félicitations à Alix pour sa qualification aux Championnats de France Cadettes.

Agenda

02 avr. 2017 Challans vs La Roche 2

Pour la dernière ronde, l'équipe reçoit son voisin de La Roche sur Yon

12 mars 2017 R1- Ronde 6 Carquefou vs Challans

Notre équipe se deplace chez le leader ce dimanche